Baclofène : progression des effets indésirables psychiatriques, apparition d’effets non attendus

Le Quotidien du Médecin – Dr Lydia Archimède – 28/08/2013

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a mis en ligne (rapport au format PDF) mardi le compte rendu d’une séance du Comité technique de pharmacoviglance (CRPV) du 16 avril 2013. Au cours de cette réunion, les données du suivi de pharmacovigilance du baclofène dans son utilisation hors-AMM dans le sevrage alcoolique mis en place en mars 2011, ont été présentées.

Celles-ci concernent 2012. Le nombre de comprimés vendus (génériques inclus) cette année là a progressé de 52 % par rapport à l’année précédente. « D’après les estimations des laboratoires*, la proportion de l’usage hors AMM dans le traitement de l’alcoolodépendance correspond à environ 50 % des ventes de baclofène sur le territoire national », note le comité.

Les doses utilisées sont très « hétérogènes » avec une médiane à 120 mg par jour. « Le profil des prescripteurs reste mal caractérisé, cependant il ressort que les principaux prescripteurs sont des addictologues, psychiatres et généralistes », souligne le CRPV de Grenoble, en charge du dossier.

Baclofène : progression des effets indésirables psychiatriques, apparition d’effets non attendus