Efficacy and Safety of Baclofen for Alcohol Dependence: A Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled Trial – 11/2010

James C. Garbutt, Alexei B. Kampov-Polevoy, Robert Gallop, Linda Kalka-Juhl, Barbara A. Flannery – Alcohol Clin Exp Res. 2010 Nov;34(11):1849-57. doi: 10.1111/j.1530-0277.2010.01273.x.

Background: Recent clinical trials and case-reports indicate that baclofen, a GABAB agonist, may have efficacy for alcohol dependence. Baclofen has been shown to enhance abstinence, to reduce drinking quantity, to reduce craving, and to reduce anxiety in alcohol-dependent individuals in 2 placebo-controlled trials in Italy. However, the clinical trial data with baclofen is limited. The purpose of the present study was to test the efficacy and tolerability of baclofen in alcohol dependence in the United States.

Objet : Les éudes récentes et les “case report” indiquent que le baclofène, un agoniste du GABA-B peut être efficace dans la dépendance alcoolique. Il a été démontré que le baclofène pouvait  améliorer l’abstinence, réduire le craving, réduire la quantité de boisson  consommée, et réduire l’anxiété dans  la dépendance alcoolique dans les deux essais contrôlés par placebo en Italie. Cependant, les données des études cliniques concernant le baclofène sont limitées. L’objet de cette étude est de tester l’efficacité et la tolérance du baclofène dans l’alcoolo-dépendance aux états unis

Methods: The study was a double-blind, placebo-controlled, randomized study comparing 30 mg/d of baclofen to placebo over 12 weeks of treatment and utilizing 8 sessions of BRENDA, a low-intensity psychosocial intervention. One hundred and twenty-one subjects were screened to yield 80 randomized subjects (44 men) with randomization balanced for gender. Percent heavy drinking days was the primary outcome measure with other drinking outcomes, anxiety levels, and craving as secondary outcomes. Tolerability was examined.

Méthode : L’étude est en double aveugle, contrôlée par placébo, compare une dose de 30mg/jour de baclofène à un placébo durant 12 semaines de traitement  en ajoutant 8 sessions de BRENDA, un programme psychosocial. Sur 121 sujets, 80 sujets ont été répartis (44 hommes) avec une répartition équilibrée par sexe. La mesure principale était le pourcentage de jours de consommation abusive, le niveau d’anxiété et de craving étaient des résultats secondaires. La tolérance a été examinée

Results: Seventy-six percent of subjects completed the study. No difference by drug condition was seen in percentage of heavy drinking days where on-average rates were 25.5% (±23.6%) for placebo and 25.9% (±23.2%) for baclofen during treatment (t73 = 0.59, p = 0.56). Similarly, no differences were seen by drug condition in percentage of days abstinent, time to first drink, or time to relapse to heavy drinking. Baclofen was associated with a significant reduction in state anxiety (F1,73 = 5.39, p = 0.02). Baclofen was well tolerated with only 2 individuals stopping baclofen because of adverse events. There were no serious adverse events.

Résultats : 66% de sujets ont complété l’étude. Aucune différence n’a été observée dans le pourcentage de jours de consommation abusive, 25,5% (± 23,6%) pour le placébo et 25,9% (± 23,2%) pour le baclofène pendant le traitement. De façon similaire, aucune différence n’a été observée en pourcentage de jours d’abstinence, en terme de prise dupremier verre, ou en terme de recommencer à boire de façon excessive. Le baclofène a été associée à une réduction significative de l’anxiété. Le baclofène a été bien toléré avec seulement 2 personnes arrêtant le baclofène en raison d’événements indésirables. Il ya eu aucun événement indésirable grave.

Conclusions: Baclofen, a GABAB agonist, represents a possible new pharmacotherapeutic approach to alcohol dependence. Despite encouraging preclinical data and prior positive clinical trials with baclofen in Italy, the current trial did not find evidence that baclofen is superior to placebo in the treatment of alcohol dependence. Additional clinical trial work is necessary to establish whether baclofen does or does not have therapeutic efficacy in alcohol dependence and, if it does, what factors are predictive of response.

Conclusions : le baclofène, un agoniste du GABA-B, représente une possible approche médicamenteuse dans la dépendance alcoolique. Malgré des essais pré-clinique positifs en Italie, cette étude n’a pas pu démontrer la supériorité du baclofène versus placébo dans le traitement de l’alcoolisme. Une autre étude est nécessaire pour établir si oui ou non le baclofène a une efficacité thérapeutique dans la dépendance à l’alcool et quels sont les facteurs prédicifs de la réponse.

Association Baclofene