Guide de prescription du baclofène

Baclofène et troubles liés à l’usage de l’alcool

Recommandation de bonnes pratiques à l’usage des médecins et des patients

Lire le document : Guide de prescription du baclofène dans les troubles de l’usage d’alcool – A destination des médecins et des patients

Résumé :

Depuis la découverte par Olivier Ameisen que le baclofène à haute dose peut produire un état d’indifférence vis-à-vis de l’alcool chez les personnes ayant des troubles d’usage d’alcool (TUAL), la prescription de baclofène chez les patients atteints de ces troubles a augmenté de façon exponentielle. Actuellement des centaines de milliers de patients atteints de TUAL  bénéficient de ce traitement en France. Cependant, la prescription de baclofène est difficile à bien des égards. Tout d’abord, le traitement, qui consiste en une augmentation lente et progressive des doses, doit être adapté individuellement, certains patients ayant besoin de faibles doses pour atteindre un état d’indifférence, alors que d’autres ont besoin de doses élevées ou très élevées. Ensuite, le baclofène produit de nombreux effets indésirables qui peuvent être très inconfortables pour les patients et parfois graves. Enfin, les patients doivent être fortement impliqués dans la gestion du traitement, car ce sont eux qui devront trouver le meilleur moyen de cibler l’heure du craving et déterminer la distribution de leur posologie sur la journée pour limiter l’apparition des effets indésirables. L’alliance thérapeutique médecin-patient est donc un facteur stratégique dans la prise en charge du traitement par baclofène. Le présent article est un guide écrit par des médecins et des patients guéris («patients experts») pour la prescription de baclofène dans les troubles d’usage d’alcool.

Sommaire
1. Postulat du Professeur Olivier Ameisen
2. Le concept d’indifférence
3. Indications et contre-indications
4. Informations des patients
5. Posologie / mode d’administration
5.1. Titration
5.2. Cibler le craving
5.3. Le principe d’« imprégnation »
5.4. La phase de consolidation
5.5. Re-consommation excessive ou incontrôlée
6. Accompagnements
7. Les forums patients
8. Mises en garde et précautions d’emploi
9. Interactions
10. Effets secondaires : gestion et prévention
10.1. Répercussions de la consommation d’alcool sur le traitement
10.2. Effets secondaires les plus fréquents
10.3. Effets secondaires moins fréquents
10.4. Gestion des effets secondaires
11. Surdosage
12. Mécanismes potentiels
Conclusion: une perspective finale
Références