Une porte ouverte au baclofène comme traitement de l’alcoolisme

PIERRE BIENVAULT – Lacroix.com 24/04/2012

Jusque-là très réservée, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) vient d’ouvrir la porte à l’utilisation du baclofène chez les patients alcoolo-dépendants.

C’est un tournant dans la prise en charge de l’alcoolisme en France : désormais, les autorités sanitaires ne ferment plus la porte à l’utilisation du baclofène chez les patients alcoolo-dépendants. Jusque-là très réservée, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé ( Afssaps) estime, dans un communiqué rendu public 24 avril, que ce médicament peut être prescrit dans le cadre d’un traitement au « cas par cas » et bien surveillé. 

« On se félicite de cette prise de position. C’est quand même mieux d’avoir l’Afssaps avec nous que contre nous. Et cela va conforter les 300 médecins en France qui prescrivent déjà ce médicament à leurs patients », explique Philippe Jaury, professeur de médecine générale à l’université René Descartes à Paris.

Une porte ouverte au baclofène
Baclofène - Association Baclofene